ATTENTION
- les 16 et 17 décembre 2017 le château sera fermé de 12h30 à 13h45
- le 24 et le 31 décembre 2017 le château fermera ses portes à 16h15 (dernier accès à 15h15)
- le lundi 8 janvier 2018 le château sera fermé toute la journée

Le billard des marquis de Biencourt restauré

1 mars 2017

Une nouvelle étape dans la renaissance du château ! Découvrez le billard des marquis de Biencourt, restitué dans son état d'origine du XIXème siècle, en partenariat avec le Mobilier national.  

   

La restitution dans leur état historique du XIXe siècle des pièces du rez-de-chaussée, qui se poursuit grâce au partenariat privilégié entre le Centre des monuments nationaux et le Mobilier national, est l’une des dernières étapes de la renaissance du château d’Azay-le-Rideau.

Après le salon des marquis de Biencourt, découvrez la salle du billard attenante, qui bénéficie de dépôts du musée des Beaux-Arts de Chartres et du musée des Beaux-Arts de Tours. 

Le billard des marquis de Biencourt de retour au château !

Les pièces jusqu’alors présentées – la table de billard, le porte queues et le boulier – ont été restaurées. Ces collections du CMN sont complétées par de prestigieux dépôts et par la restauration et restitution des tissus et des lambris, offrant à voir la salle du billard, totalement restaurée, telle qu’elle était au temps des marquis de Biencourt.

Quinze pièces de mobilier - banquette, confortables, guéridons tapis, tables, chaises et chenets - ont ainsi été déposées par le Mobilier national, tout comme un buste d’Henri IV, posé sur une gaine, qui rappelle le décor de la cheminée figurant dans cette salle au XIXe siècle.

Plusieurs portraits historiques provenant de la collection des marquis de Biencourt reviennent habiter le château par voie de dépôt, grâce au musée des Beaux-Arts de Tours et au musée des Beaux-Arts de Chartres. Présents au château d’Azay-le-Rideau dans les années 1850 puis donnés par des descendants des Biencourt aux deux musées des Beaux-Arts, ils renforcent l’authenticité du remeublement engagé et permettent de poursuivre la reconstitution de la galerie de portraits historiques exposée au XIXe siècle.

Un travail de restauration et de restitution des textiles, effectué grâce à des photographies anciennes par les ateliers du Mobilier national, permet également de retrouver les tentures murales imitant le cuir et les rideaux en lampas de soie. Cette contribution permet d’associer, dans une même démarche, la préservation matérielle et immatérielle de ce patrimoine afin d’en faire connaître la valeur et l’excellence auprès du public.

Afin de parfaire cette présentation, le lambris, présent sur une hauteur de deux mètres autour de la pièce et qui habille les embrasements de fenêtres et les encadrements de portes, a été totalement restauré et restitué, grâce à la remise en place d’un embrasement conservé par le CMN complété par un lambris réalisé à l’identique par les Ateliers de la Chapelle.

  

Le partenariat avec le Mobilier national

Dans cette même démarche, la bibliothèque et la salle à manger seront remeublés au printemps, grâce à un nouveau dépôt important du Mobilier national, complété par des acquisitions menées notamment auprès des descendants de la famille de Biencourt.
À partir du mois de juillet, la cuisine et la dépense seront également réaménagés et des collections du CMN, comme la batterie de cuisine des Biencourt acquise en 2012, y seront présentées.

Le partenariat stratégique, signé entre le CMN et le Mobilier national en 2014, offre donc aux visiteurs du château d’Azay-le-Rideau de découvrir un ensemble de meubles et de textiles cohérents témoignant de l’art de vivre au XIXe siècle, qui fit l’admiration des voyageurs, en particulier de Prosper Mérimée et d’Honoré de Balzac. Ce projet permet également de restituer au lieu son caractère muséal marqué par l’historicisme et la redécouverte de l’art de la Renaissance. Le château, ouvert aux amateurs et aux curieux dès le début du Second Empire, fut le premier du Val-de-Loire à présenter une telle collection.

 

Suivez les dernières étapes de la renaissance du monument sur la page Facebook du château d'Azay-le-Rideau et sur Twitter avec le mot-dièse #AzayRenaissance.